Communication Affichée: Poster tour 4


Le 15/10/2021 de 17:00 à 17:30


Retour Session

P115

Impact de la cranioplastie sur les performances langagières

Chloé François (Paris, France), Alexander Balcerac (Paris, France), Agnès Weill-Chounlamountry (Paris, France), Eléonore Bayen (Paris, France), Bertrand Pichon (Paris, France), Bertrand Mathon (Paris, France), Pascale Pradat-Diehl (Paris, France), Marie Villain (Paris, France)

Objectif : Une amélioration des performances cognitives des patients a été rapportée après cranioplastie. Cependant, l'impact spécifique sur les performances linguistiques n'est pas clairement établi et l'amélioration post-cranioplastie est généralement évaluée rétrospectivement et à l'aide d'outils de dépistage. L'objectif de cette étude est d'évaluer les caractéristiques de l'amélioration du langage après une cranioplastie sous forme de cas cliniques expérimentaux.
 

Matériel/Patients et méthodes : Plusieurs semaines avant puis après la cranioplastie, nous avons réalisé, auprès de 3 patients, une évaluation du langage répétée deux fois par semaine, ciblant plusieurs processus tels que la dénomination, la répétition, la compréhension et la discrimination.
 

Résultats : Malgré une rééducation orthophonique intensive, une stabilité des perfomances langagières est observée dans la phase pré-intervention entre l'hémicraniectomie décompressive et la cranioplastie pour la majorité des mesures du langage. L'amélioration est significative entre les deux phases concernant la discrimination (τ= 0,77, p= 0,01) et l'identification des syllabes (τ = 0,60, p= 0,05) pour le premier patient, la lecture (Tau = 0.703 ; p = 0.003) pour le second et la compréhension (Tau = 0.657 ; p = 0.006) et la répétition (Tau = 0.707 ; p = 0.011) pour le dernier.

 

Discussion - Conclusion : Cette étude a permis de mettre en évidence le bénéfice de la cranioplastie sur les performances langagières. Ces résultats préliminaires semblent en faveur d'une repose précoce du volet crânien lorsque l'état neurologique du patient le permet afin d'optimiser la récupération.

Mots clés : Cranioplastie, Aphasie, SCED,