Traumatisme crânien et projet de vie


Le 14/10/2021 de 09:00 à 11:00


Retour Session

CO149

Co-construction du projet personnel après un traumatisme crânien : apport de l’approche neuro-systémique

Laurent Wiart (Bordeaux, France), Jean Marc Destaillats (Bordeaux, France), Julien Bonilla-Guerrero (Bordeaux, France), Antoinette Prouteau (Bordeaux, France), Christian Belio (Bordeaux, France), Michèle Kolek (Bordeaux, France), Ivy Daure (Bordeaux, France), Emmanuelle Dayre (Bordeaux, France), Christine Croisiaux (Bruxelles, Belgique), Patrick Sureau (Bordeaux, France)

Objectif : La co-construction d’un projet personnel après un traumatisme crânien selon une approche neuro-systémique inclut la personne concernée, sa famille et les institutions de soins ou d’accompagnement.  Elle peut être précoce, dès les premiers jours, à moyen terme au cours de la période de rééducation, ou le plus souvent à la phase de réinsertion qui peut s’étaler sur plusieurs années. Elle s’inscrit dans une philosophie du rétablissement.
 

Matériel/Patients et méthodes : Le thérapeute et les co-thérapeutes commencent toujours leur intervention en plaçant la famille comme expert de leur situation et en se plaçant en position basse afin de respecter leur dignité et leur liberté. Ils doivent comprendre que le projet leur appartient et que le rôle des thérapeutes restera celui de facilitateur et non de décideur. Les premières séances seront consacrées à faire une connaissance systémique de la famille c’est-à-dire des dynamiques relationnelles sur les 3 générations qui se côtoient à l’aide du génogramme et des hypothèses systémiques sur les scénarios familiaux. Puis chaque personne sera sollicitée individuellement ou en groupes (couple, fratrie) pour exprimer son point de vue sur le projet familial et sur ses difficultés. 

Résultats : Nous constatonn au fur et à mesure des entretiens des élaborations spontannées et des corrections de projet, rendant au fil du temps inutile l'intervention des thérapeutes. 
 

Discussion - Conclusion : L’intervention neuro-systémique peut être un outil utile pour la co-construction du projet des personnes ayant subi un traumatisme crânien  en incluant les difficultés cognitives dans la dynamique familiale et pour éviter des crises de projets pour chacun de ses membres.
 

Mots clés : co-construction de projet personnel, traumatisme crânien, neuro-systémique 

Liens d'intérêts : Pas de lien d'intérêts