Communication Affichée: Poster tour 2


Le 14/10/2021 de 17:30 à 18:00


Retour Session

P057

Etude pilote contrôlée randomisée évaluant l’intérêt de l’enseignement « HandiMove »

Rébecca Haddad (Paris, France), Maelys Teng (Paris, France), Isabelle Rey (Paris, France), Olivier Steichen (Paris, France), Gilberte Robain (Paris, France), Emmanuel Flamand Roze (Paris, France)

Objectif : L’enseignement facultaire de MPR dans notre université est uniquement théorique. L’objectif de notre étude est d’évaluer l’intérêt pour un enseignement de simulation du handicap « HandiMove ».

Matériel/Patients et méthodes : Dans une étude contrôlée randomisée en crossover, les volontaires en fin de 2ème année médecine ont bénéficié en aout 2020 d’un enseignement théorique de MPR et de l’enseignement HandiMove de durées identiques. HandiMove comprend 5 ateliers : alimentation et syndrome cérébelleux, alimentation et troubles de déglutition, habillage/marche et hémiparésie, autosondages urinaires, déplacements en fauteuil. L’intérêt des étudiants a été évalué sur 5 items côtés sur une échelle de Likert de 0 à 10, comprenant les compétences acquises, la qualité de l’enseignement, la charge de travail, l’ambiance et le conseil à d’autres étudiants. Des modèles mixtes avec ajustement sur la période et la séquence ont été utilisés.

Résultats : 45 étudiants ont été randomisés, 23 dans le groupe participant en 1er à HandiMove, et 22 dans celui commençant par l’enseignement théorique. Un effet période a été retrouvé pour l’ensemble des items sauf la charge de travail. Sur la période 1, il n’y avait pas de différence significative sur l’ensemble des items hormis la qualité de l’enseignement jugée supérieure pour HandiMove (score médian 9,5[8-10] vs 8[8-9], p=0,04).

Discussion - Conclusion : HandiMove est un enseignement dont la qualité est jugée supérieure en comparaison à un enseignement théorique de MPR dans cette étude pilote. Une généralisation aux étudiants de notre faculté est prévue avec un washout plus important afin d’éviter un effet période.

Mots clés : éducation médicale; handicap; simulation

Liens d'intérêts : Aucun