Communication Affichée: Poster tour 2


Le 14/10/2021 de 17:30 à 18:00


Retour Session

P062

Ultra spécialisation des infirmiers en rééducation et nutrition parentérale

Samantha Demaille (Hellemmes, France), marlène lequien (Hellemmes, France), anne thomas (Hellemmes, France), julien bourry (Lille, France), david seguy (Lille, France)

Objectif : L’évolution de la chirurgie, permet un meilleur pronostic de survie de patients ayant des lésions digestives sévères. Mais la chirurgie délabrante est à l’origine de dénutritions sévères et de déconditionnement. La prise en charge spécifique de patients dénutris sévères avec alimentation parentérale exclusive en rééducation est complexe. L'objectif était de lier nutrition et rééducation en un seul lieu aprés formation des infirmiers.
 

Matériel/Patients et méthodes : Etude prospective de patients aux grêles courts, avec une nutrition parentérale cyclisée nocturne, en stérile, en service de rééducation, par des infirmiers formés spécifiquement. Evaluation du vécu des soignants sur leurs compétences. Suivi du nombre d’infections, de reprise chirurgicale et de l’état nutritionnel.

Résultats : Par la formation à la nutrition parentérale par poche de contenu individuel, les infirmiers du service de rééducation ont augmenté leur technicité, avec soins stériles, tout en favorisant l’autonomie et la rééducation des patients. Aucune infection de cathéter à déplorer, et le nombre de patients traités à triplé en 30 mois. Un total de 22 patients nourris par nutrition parentérale exclusive sans pénaliser la prise en charge rééducative. Cette dernière est optimisée. Les infirmiers sont valorisés par cette plus grande technicité.
 

Discussion - Conclusion : L’apport de soins techniques spécifiques concernant la nutrition parentérale, habituellement dévolus aux services de gastroentérologie, combiné à la rééducation améliorent les capacités des patients. Ils optimisent leur rééducation et état nutritionnel. Les infirmiers de rééducation ont une technicité accrue et apprécient cette distinction par rapport aux autres services de rééducation.

Mots clés : dénutrition, technicité, rééducation, soins stériles, nutrition parentérale

Liens d'intérêts : Aucun