Communication Affichée: Best of poster


Le 15/10/2021 de 09:00 à 10:30


Retour Session

P043

Evaluation cinématique des mouvements rachidiens à l’aide des capteurs XSENS chez des patients lombalgiques chroniques appariés à une population asymptomatique.

agathe glintzbeck (Montpellier, France), gilles dusfour (Montpellier, France), arnaud dupeyron (Nîmes, France), isabelle laffont (Montpellier, France), yves marie pers (Montpellier, France), Isabelle Tavares (Montpellier, France)

Objectif :  L’objectif est de décrire les paramètres cinématiques du rachis chez les patients lombalgiques chroniques et de les comparer à une population saine appariée. Cette évaluation compare également l’évolution de ces paramètres avant et après rééducation.
 

Matériel/Patients et méthodes : Etude exploratoire évaluant, 15 patients lombalgiques chroniques appariés à une population saine, avec capteurs inertiels : XSENS-Awinda, au cours de 7 mouvements ou tâches spécifiques standardisés. Les objectifs secondaires sont d’évaluer l’association entre les paramètres cliniques et les autoquestionnaires et la cinématique du rachis.
 

Résultats : Les caractéristiques de notre population étaient les suivantes : lombalgies évoluant depuis 14 ans (0.5-30), âge 44 ans (32-65), IMC 23 (20-30), EVA repos 3.7 (0-7), EVA effort 8.4 (6-10), Oswestry 21 (12-44), Tampa 41 (31-63). Nos résultats préliminaires montrent lors de la flexion et extension du rachis lombaire : une diminution de l’amplitude maximale lombaire et de la vitesse maximale, un comportement moteur « en bloc » avec diminution de la dissociation des mobilités bassin-thorax, une fluidité diminuée (saccades importantes lors de la réalisation du mouvement). Lors de la marche, on observe une diminution de la vitesse mais aussi une marche modifiée avec un contact au sol plus faible chez les lombalgiques. La comparaison de ces paramètres avant et après rééducation semble montrer une amélioration de la fluidité.
Une corrélation entre ce « comportement moteur » et les auto-questionnaires d’évaluation va être réalisée.
 

Discussion - Conclusion : Nous avons identifié une signature cinématique perturbée des sujets lombalgiques chroniques. La rééducation de 3 semaines en ambulatoire rétablit partiellement certains paramètres à 3 mois. 

Mots clés : rachis lombaire- analyse du mouvement- capeurs X sens

Liens d'intérêts : aucun