Communication Affichée: Poster Tour 3


Le 15/10/2021 de 13:30 à 14:00


Retour Session

P100

L’intention motrice augmente l’intensité de l’illusion kinesthésique en condition de thérapie par feed-back vidéo chez des patients hémiplégiques

Clara Pfenninger (Saint-Étienne, France), Julia Touly (Saint-Etienne, France), Alice Micheau (Saint-Etienne, France), Diana Rimaud (Saint-Etienne, France), Pascal Giraux (Saint-Etienne, France)

Objectif : Un feedback visuel, comme la visualisation d’un mouvement en condition de thérapie miroir ou vidéo, peut créer une illusion de mouvement chez des patients paralysés ou amputés. Le but de cette étude est d’évaluer l’impact de l’intention motrice versus observation passive, sur l’intensité de l’illusion de mouvement perçue chez des patients hémiplégiques lors de la pratique d’une session de thérapie vidéo.
 

Matériel/Patients et méthodes : 10 patients hémiplégiques chroniques ont effectué une séance de thérapie IVS 3 ™ (Dessintey, France) comportant un travail de flexion/extension de poignet, soit en condition d’observation passive, soit en condition d’observation active (le patient essaye d’exécuter le mouvement). L’intensité de l’illusion était évaluée par une échelle visuelle analogique (EVA) allant de 0 à 10 ainsi que l’angle du mouvement perçu. Un test de Wilcoxon a été utilisé pour comparer l’intensité de l’illusion et l’angle du mouvement perçu dans les deux conditions.
 

Résultats : L’intensité de l’illusion est significativement plus importante pendant l’observation active (4,1 ± 2,9) que l’observation passive (2,0 ± 3,0) (p < 0,005). L’angle perçu est également plus important pendant l’observation active (13,5 ± 21,6 °) que l’observation passive (28,7 ± 27,1 °) (p = 0,005).
 

Discussion - Conclusion : L’intention motrice est considérée comme un quasi-mouvement qui ne génère pas de contraction musculaire mais qui génère une activation corticale. La commande motrice couplée à un retour visuel positif semble améliorer la sensation de mouvement et pourrait influencer la récupération motrice lors de la pratique de thérapie par feedback visuel (thérapie miroir ou vidéo).
 

Mots clés : AVC
Hémiplégie
illusion kinésthésique
Thérapie Miroir et Vidéo

Liens d'intérêts : Pascal Giraux est co-fondateur de la société Dessintey