SFERHE/Sofmer 1: développement précoce de la sensorimotricité et paralysie cérébrale


Le 15/10/2021 de 11:00 à 12:30


Retour Session

CO092

Reproductibilité et sources de variabilité des mesures de la cinématique 3D et de l'électromyographie de surface pour évaluer l’acquisition de la marche chez les nourrissons avec un développement typique et avec une paralysie cérébrale unilatérale

Anca Grigoriu (Bucarest, Roumanie), Sylvain Brochard (Brest, France), Morgane Sangeux (Melbourne, Australie), Liliana Padure (Bucarest, Roumanie), Mathieu Lempeureur (Brest, France)

Objectif : Les objectifs de cette étude ont été de déterminer la reproductibilité inter-sessions et intra-session de la cinématique articulaire et de l'électromyographie de surface (EMGs) des membres inférieurs et d'évaluer trois sources de variabilité (inter-sujets, inter-sessions et intra-session) pour les mêmes variables de la marche chez les nourrissons au développement typique (DT) et ceux atteints d’une paralysie cérébrale unilatérale (PCU).
 

Matériel/Patients et méthodes : La cinématique de la marche et l'EMGs ont été enregistrés chez 30 nourrissons (âge <3 ans, expérience de marche autonome ≤6mois), 19 au DT et 11 avec PCU, au cours de 2 sessions d’analyse 3D de la marche. Les sources de variabilité ont été estimées (écart-type) et l'erreur standard de mesure (SEM) a été calculée.
 

Résultats : 64% des valeurs SEM cinématiques étaient acceptables (2 ° à 5 °). Les mesures dans le plan frontal étaient les plus reproductibles. Les variables EMG des nourrissons PCU étaient les plus reproductibles pour les muscles distaux du côté affecté. La variabilité intrinsèque (inter-sujets et intra-session) a été dominante.

Discussion - Conclusion : L'analyse 3D de la marche et l'EMGs peuvent être considérées des outils partiellement fiables dans la pratique clinique et en recherche pour étudier la marche des nourrissons avec PCU, mais l'interprétation de certaines variables nécessitent prudence. La variabilité intrinsèque élevée reflète à la fois l'immaturité motrice et la grande variabilité des schémas de marche des nourrissons et elle semble être amplifiée par l’atteinte motrice chez les nourrissons avec PCU.

 

 

Mots clés : nourrissons, paralysie cérébrale, analyse 3D de la marche, EMG de surface