Communication Affichée: Poster Tour 1


Le 14/10/2021 de 11:00 à 11:30


Retour Session

P004

Troubles de la sexualité chez la personne amputée. Étude observationnelle, transversale, monocentrique via un auto-questionnaire.

Hélène Muller (Villiers sur Marne, France)

Objectif :


Les troubles de la sexualité sont fréquemment rapportés par le patient amputé. La fréquence avec laquelle elle est abordée est insuffisante au vu du besoin exprimé. Une étude observationnelle, transversale et monocentrique a été réalisée afin de faire un état des lieux de la sexualité chez l’amputé et d’identifier les caractéristiques sociodémographiques et médicales associées à la présence d’un trouble de la sexualité.




 

Matériel/Patients et méthodes :


56 patients adultes, amputés (tout niveau confondu), ont été inclus. Un auto-questionnaire a permis de recueillir les données. Une liaison entre une caractéristique du patient et la présence d’une inactivité sexuelle, d’un trouble de la sexualité ou d’une insatisfaction a été recherchée par le calcul des rapports de prévalence.




Résultats :


55,4% étaient sexuellement inactifs. 46,4% rapportaient un trouble de la sexualité. 48,2% signalaient être insatisfaits de la fréquence ou de la qualité des rapports. La mise en évidence d’associations significatives entre une caractéristique du patient et l’existence d’une inactivité sexuelle, d’un trouble de la sexualité ou d’une insatisfaction, a permis de dresser un tableau des patients plus à risque de présenter l’un de ces troubles : une cause d’amputation autre que traumatique ou datant de moins de 5 ans, la présence d’un symptôme dépressif ou anxieux, de douleurs, de comorbidités cardiovasculaires, de diabète, la prise d’un traitement, les célibataires ou vivant seuls et l’absence d’activité professionnelle.




Discussion - Conclusion : L’identification d’une population plus à risque de troubles de la sexualité permettra d’améliorer la prise en charge en proposant un dépistage précoce et ciblé. 

Mots clés : AMPUTATION – SEXUALITÉ – TROUBLES DE LA SEXUALITÉ – ENQUÊTE DE PRÉVALENCE – AUTO-QUESTIONNAIRE