Sclérose en plaques


Le 15/10/2021 de 11:00 à 12:00


Retour Session

CO065

Comorbidités ostéo-articulaires et sclérose en plaques: une association fréquente et invalidante

Cécile Donze (Lomme, France), Laurie Escartin (Lomme, France), Caroline Massot (Lomme, France), Laurène Norberciak (Lille, France), Patrick Hautecoeur (Lille, France)

Objectif : Les pathologies ostéo-articulaires sont fréquentes au cours de la sclérose en plaques (SEP) et engendrent un sur-handicap.
L’objectif de cette étude est d’évaluer la prévalence des pathologies ostéo-articulaires non traumatiques dans une population de patients atteints de SEP.
 

Matériel/Patients et méthodes : Une étude rétrospective est conduite auprès de patients suivis en neurologie et MPR au sein du Groupement Hospitalier de l’Institut Catholique de Lille entre janvier 2016 et juin 2019. Tous les courriers du dossier médical informatisé sont exploités pour identifier les comorbidités. L’intelligence artificielle par l’intermédiaire de l’outil ECMT® a permis de réaliser une recherche sémantique à partir de 19 termes défini à l’avance et leurs synonymes. Après une analyse descriptive, la prévalence de l’ensemble des comorbidités relevées est calculée et les liens entre les comorbidités et différents facteurs sont étudiés.

Résultats : 1023 patients d’âge moyen 52.8 +/-13.5 ans et 17.8 +/- 11.7 ans d’évolution de maladie avec un EDSS médian à 5.5, ont été inclus. 32.8% présentaient des troubles ostéo-articulaires. 23.1% des patients présentaient des rachialgies avec des lombalgies prédominantes et 6.5% une arthrose (coxarthrose et gonarthrose), les rhumatismes inflammatoires ne concernaient que 0.5% d’entre eux. Aucune corrélation significative n’était retrouvée pour les rachialgies alors qu’un lien significatif était établi pour l’arthrose avec l’âge, la durée de maladie, l’EDSS et la forme progressive.
 

Discussion - Conclusion : La prévalence des comorbidités ostéo-articulaires n’est pas négligeable et nécessite un dépistage systématique pour proposer une prise en charge précoce afin de limiter l’impact sur la progression du handicap et la qualité de vie des patients atteints de SEP.
 

Mots clés : sclérose en plaques
comorbidités
ostéo-articulaire

Liens d'intérêts : les auteurs ne déclarent aucun lien d'intérêt