Douleurs et confort chez l'enfant en situation de handicap SOFMER / SFERHE 2


Le 16/10/2021 de 09:00 à 11:00


Retour Session

CO039

Sécurité et observance de l’utilisation d’un manchon compressif dans la paralysie cérébrale unilatérale du membre supérieur de l’enfant.

Laurent Beghin (Lille, France), Yasser Mohammad (Creil, France), Séverine Fritot (Amiens, France), Guy Letellier (Nantes, France), Sixtine Masson (Villeneuve-d'Ascq, France), Yann Zagame (Saint-Avertin, France), Catherine Donskoff (Ramonville-Saint-Agne, France), Mathilde Toussaint (Reims, France), Laurence Gottrand (Villeneuve-d'Ascq, France)

Objectif : L’objectif de cette étude était d’évaluer la sécurité et l’observance de l’utilisation d’un manchon compressif dans la paralysie cérébrale unilatérale (PCU) du membre supérieur de l’enfant.

Matériel/Patients et méthodes : L’étude PROPENSIX est une étude randomisée en double aveugle. L’intervention consiste au port d’un manchon compressif de 3 à 6 heures/jour pendant 6 mois. Le manchon actif génère une compression homogène de 15 à 25 mmHg vs <7 mmHg pour le placebo. Les données de sécurité et d’adhérence sont collectées par un questionnaire standardisé. La sécurité est mesurée par la détection quotidienne d’évènements indésirables d’intérêts (EIIs). L’observance est mesurée par le pourcentage du nombre de jours portés versus non-portés.

Résultats : Cinquante-huit enfants atteints de PCU unilatérale avec déficit du membre supérieur ont été inclus. Parmi les 49 qui ont été analysés, 25 (6,6 ± 1,6 ans ; 12 filles) ont reçu le manchon actif et 24 ont reçu le manchon placebo (6,7 ± 1,6 ans ; 10 filles). Il n’y avait pas de différence entre les deux groupes concernant la durée quotidienne du port du manchon (4,24 ± 0,89 vs 4,51 ± 1,03 h/jour) et l’observance (91,86 ± 13,86 vs 94,30 ± 9,95 %). La fréquence des EIIs était faible et non différente entre les deux groupes (4,12 ± 11,32 vs 1,83 ± 3,38 %).
 

Discussion - Conclusion : L’utilisation d’un manchon compressif quel que soit son niveau de pression est bien tolérée et l’observance est excellente. Cette étude souligne l’intérêt d’évaluer en pratique la sécurité et l’observance des orthèses prescrites dans les pathologies neurologiques par un questionnaire standardisé.

Mots clés : paralysie cérébrale, manchon compressif, sécurité, observance

Liens d'intérêts : aucun