Communication Affichée: Poster Tour 1


Le 14/10/2021 de 11:00 à 11:30


Retour Session

P032

Localisation des branches motrices pour le muscle iliaque et implications pour le repérage des injections de toxine botulique.

Etienne Allart (Lille, France), Théophile Gamet (Lille, France), Xavier Demondion (Lille, France)

Objectif : L’hypertonie spastique des fléchisseurs de hanche est responsable de difficultés à la fois dans les fonctions passives et actives. Le traitement focal par toxine botulique du muscle iliaque est une option thérapeutique, mais plusieurs voies d’abord sont publiées et aucune base anatomique (contrairement au muscle psoas) n’a été décrite. Ce travail avait pour objectifs de décrire l’innervation musculaire du muscle iliaque et proposer sur la base de ces constatations une voie d’injection.
 

Matériel/Patients et méthodes : Les rameaux innervant le muscle iliaque ont été individualisés chez 2 cadavres formolés (4 muscles) par dissection microscopique. Sur la base de cette répartition, une voie d’abord a ensuite été déterminée (repérage échographique et non-échographique) en s’aidant de coupes échographiques et scannographiques.


 

Résultats : Les plaques motrices se concentraient dans la moitié intra-pelvienne du muscle, à la jonction tiers supérieur – deux tiers inférieurs de la longueur du muscle, sur une grande partie de sa largeur. Nous proposons d’injecter le muscle avec une aiguille longue (100mm) en un point situé 1 à 2 travers de doigts sous et en dedans de l’épine iliaque antéro-inférieure, avec un trajet oblique interne (20°) et légèrement ascendant (20°) de l’aiguille permettant de longer l’os iliaque.

 

Discussion - Conclusion : Ce travail est le premier à s’intéresser à l’innervation intramusculaire du muscle iliaque et permet de fournir des arguments pour la pratique des injections de toxine botulique quel que soit la méthode de repérage.

Mots clés : Spasticité, iliaque, toxine botulique, hypertonie

Liens d'intérêts : Aucun