SOFMER / SNLF


Le 14/10/2021 de 16:30 à 18:00


Retour Session

CO022

Évaluation des compétences communicatives post-traumatisme crânien léger ou modéré : influence des troubles de la communication sur l’adaptation sociale et professionnelle

Laetitia Wittmann (Lille, France), Maud Le Gall (Lille, France), Etienne Allart (Lille, France), Paula Dei Cas (Lille, France), Odile Kozlowski-Moreau (Lille, France)

Objectif : Évaluer les compétences sociales après traumatisme crânien léger ou modéré, et estimer l’impact de leur altération sur l’adaptation sociale et professionnelle et sur la qualité de vie.

Matériel/Patients et méthodes : 28 adultes post-traumatisme crânien, 22 légers, 6 modérés. Outils évaluations objectives : Test Lillois de Communication (TLC), Test de Langage élaboré (TLE), Test de résolution de problèmes du quotidien (TRPVQ). Évaluation subjective : Questionnaire Lillois de participation à la communication (QLPC, blocs 1-2-4). Estimation de l’adaptation sociale et professionnelle : EBIS. Évaluation de la qualité de vie : QOLIBRI.
 

Résultats : Illustrant le ressenti des patients (28 % de scores pathologiques au QLPC bloc1), les compétences communicatives mesurées objectivement apparaissent grandement chutées : scores inférieurs à la norme faible pour 43 % des sujets au TLC et pour 68 % au TLE (dont respectivement 14 % pathologiques). La participation à la communication est amoindrie pour de multiples situations. La satisfaction à la communication, pathologique pour 32 % des participants, est corrélée à la QdV. La QdV, le TLC, le TLE sont corrélés avec le retour au travail, compliqué pour 43%, et les loisirs, affectés pour 64%.

Discussion - Conclusion : Résultats à nuancer du fait de la proportion sujets plaignants (consultations réseau TC-AVC)/non-plaignants (urgences), toutefois il semblerait que l’altération des compétences communicatives post-TCL/TLM contribue à réduire l’adaptation sociale et professionnelle et la QdV.

Mots clés : traumatismes crâniens légers et modérés, communication, adaptation socio-professionnelles, qualité de vie, évaluation