Parcours de soin, télémédecine


Le 14/10/2021 de 14:30 à 16:00


Retour Session

CO021

Etude de besoins et étude de faisabilité sur la télémédecine en Médecine Physique et Réadaptation pédiatrique en Limousin

Julia Hamonet-Torny (Limoges, France), Justine Allegret (Limoges, France), Célia Bignet (Limoges, France), Laetitia Brissard (Limoges, France)

Objectif : _Evaluer les besoins en MPR pédiatrique, et plus particulièrement en télémédecine (TM), des établissements médico-sociaux (EMS) pédiatriques du Limousin.
_Tester la faisabilité d’un suivi en télémédecine dans le cadre d’une unité mobile de réadaptation (UMR) pédiatrique.
 

Matériel/Patients et méthodes : _Etude de besoins réalisée par questionnaire envoyé par mail à toutes les associations gestionnaires des EMS du Limousin en mars 2020.
_Etude de faisabilité réalisée auprès des 36 enfants cérébrolésés au domicile suivis habituellement par l’UMR scolaire du Centre Expert de Réhabilitation des Cérébrolésés du Limousin sur la période du 1er confinement (17 mars-10 mai 2020).
 

Résultats : L’étude de besoins a obtenu un taux de réponse de 80%. Sur les 9 EMS répondeurs (soit un effectif de 370 enfants), ¼ n’avaient pas de médecin ni de partenariat avec un hôpital. 100% ont identifié un besoin en MPR et en télémédecine. Mais aucun n’avait l’équipement adéquat.
L’étude de faisabilité a permis de maintenir un suivi effectif des 2/3 des enfants accompagnés par l’UMRsco. 242 actes de TM ont été réalisés par téléphone ou visioconférence (Webex) : 21 téléconsultations, 163 télésoins auprès de l’enfant en psychologie et neuropsychologie, 42 actions de téléréadaptation auprès des parents, et 16 interventions sociales. Aucun enfant n’a présenté de complication sur cette période.
 

Discussion - Conclusion : Il existe des besoins importants et non pourvus en MPR pédiatrique en Limousin. La télémédecine apparaît comme une solution faisable et efficace pour améliorer l’accès aux soins, la prévention et le suivi d’enfants en situation de handicap.

Mots clés : MPR pédiatrique, télémédecine, accès aux soins, établissements médico-sociaux

Liens d'intérêts : aucun