Communication Affichée: Poster Tour 1


Le 14/10/2021 de 11:00 à 11:30


Retour Session

P019

Evaluation de l'efficacité de l'injection de toxine botulique et de corticoïdes dans la prise en charge du Deep Gluteal Syndrome

Sophie Bur (Strasbourg, France), Magali Schultz (Strasbourg, France), Jehan Lecocq (Strasbourg, France), Marie-Eve Isner Horobeti (Strasbourg, France)

Objectif : Le Deep Gluteal Syndrome est défini comme la compression non discogénique et extra-pelvienne du nerf sciatique au sein de toute structure de l’espace fessier profond. La prise en charge repose sur des mesures conservatrices dans un premier temps, avec recours à des mesures chirurgicales en cas d’échec. Les injections de toxine botulique et de corticoïdes intra-musculaires semblent prometteuses. L’objectif principal de cette étude est d’évaluer l’efficacité́ des injections de toxine botulique et de corticoïdes dans les muscles obturateur interne et carré fémoral chez des patients présentant un Deep Gluteal Syndrome.

Matériel/Patients et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique. Les patients ont bénéficié d’injection de toxine botulique ou de corticoïdes dans les muscles obturateur interne ou carré fémoral sous contrôle TDM dans le cadre d’un Deep Gluteal Syndrome. Le critère d’évaluation principal était l’amélioration de la symptomatologie au suivi entre 1 et 2 mois.

Résultats : 32 patients ont été inclus dans l’étude. 18 patients ont bénéficié d’injections de toxine botulique dans le muscle obturateur interne avec une efficacité dans 38,9% des cas. 14 patients ont bénéficié d’injections de toxine botulique ou de corticoïdes dans le muscle carré fémoral, avec une efficacité dans 50% des cas.

Discussion - Conclusion : Ces résultats sont partiellement concordants avec la littérature, bien qu’elle ne rapporte que des rapports de cas ou des petits échantillons. Ces résultats sont tout de même encourageants. Des études contrôlées randomisées prospectives avec large échantillon et suivi à long terme seraient nécessaires afin de mettre en évidence les facteurs prédictifs d’efficacité de ces injections.

Mots clés : Deep Gluteal Syndrome, syndrome du muscle piriforme, syndrome du complexe obturateur interne/jumeaux, conflit ischio-fémoral, injection de toxine botulique, injection de corticoïdes