SOFMER / SNLF


Le 14/10/2021 de 16:30 à 18:00


Retour Session

CO016

Premiers résultats d'un programme d'entraînement des fonctions exécutives couplé à des stimulations transcraniennes chez des patients cérébro-lèsés: une étude en multiples cas uniques

Claire Lebely (Toulouse, France), Evelyne Lepron (Toulouse, France), Rodolphe Besse-armisen (Toulouse, France), Sebastien Scannella (Toulouse, France), Xavier De Boissezon (Toulouse, France)

Objectif : Notre étude a pour but d’évaluer une intervention de remédiation cognitive en réalité virtuelle (CoVirtua) couplé à une session de stimulation transcrânienne (tRNS). Ce programme vise à améliorer les performances en situations écologiques de patients cérébrolésés présentant un syndrome dysexécutif

 

Matériel/Patients et méthodes : Trois patients ont été inclus dans cette étude en multiples cas unique (SCED). Trois phases A1-B-A2 se succèdent sur 12 semaines. Les phases A1 et A2 correspondent à une rééducation classique en ergothérapie et la phase B correspond à l’intervention étudiée. L’entrée des patients dans la phase B est randomisée (lignes de base multiples). L’intervention dure quatre semaines et consiste en quatre séances de Covirtua par semaine, chacune couplée à une session de 20 minutes de tRNS (montage HD : 1 électrode active au niveau du cortex préfrontal dorsolatéral droit et 4 électrodes de retour, intensité maximale 1 mA). L’effet de l’intervention est évalué par la GAS (Goal Attainment Scale, qui mesure l’atteinte d’objectifs individualisés)

Résultats : L’analyse visuelle (tendance, dual criterion et variabilité, SD2band) et statistique (NAP/Baseline corrected Tau-U) des scores GAS montrent un effet de l’intervention (A1 vs. B) pour 2 objectifs sur 3 pour P01 (« Gestion boite mail » p= 0.01 ; «Concentration » p = 0.02) et pour 1 objectif pour P03 (« Gestion liste des courses» p=0.02). Ces effets se maintiennent 1 mois après la fin de l’intervention (dual criterion). 



 

Discussion - Conclusion : Ces premiers résultats montrent que Covirtua couplée à la tRNS améliore le fonctionnement exécutif en vie quotidienne. D’autres patients sont actuellement en cours d’étude.

 

Mots clés : Remédiation cognitive, tâches écologiques, syndrome dysexécutif, lésion cérébrale traumatique, accident vasculaire cérébral

Liens d'intérêts : Pas de conflit d'interet