MPR et Covid 2


Le 15/10/2021 de 16:00 à 18:00


Retour Session

CO009

Effet psychologique de la Covid 19 sur les professionnels de santé du service MPR au CH Gonesse.

Sabrina Halaimia Attouche (Gonesse, France), Marie-Anne Ancelet-Nouvel (Gonesse, France), Francis Charoenwong (Gonesse, France), Patricia Ribinik (Gonesse, France)

Objectif : Evaluer l’effet psychologique d’une transformation  en unité Covid MCO sur les professionnels de santé (PS) du service de MPR.
 

Matériel/Patients et méthodes : évaluation par questionnaire auto-administré (symptômes, vécu, stratégies psychiques utilisées) et PCL-5 à M1 et M6.
 

Résultats : 48 PS ont travaillé pendant cette période (9 médecins, 18 rééducateurs, 18 soignants, 3 fonctions support) Tous ont renseigné le questionnaire,  48 la PCL-5 à M1 et 35 à M6.
A M1, les symptômes et les sources de stress sont : troubles du sommeil (54,2%), fatigue (79,2%), la peur d’être contaminé (94%), l’impuissance face aux décès (75%) et la mutation dans une autre unité COVID (67%).  Tous les métiers sont impactés.
A M1 existent des symptômes intrusifs chez 28% des PS, des symptômes d’évitement et des troubles des cognitions et de l’humeur chez 27% et des symptômes neurovégétatifs d’hyperactivité chez 30%.
A M6, persistent des symptômes intrusifs chez 21% des PS, des symptômes d’évitement 18%, des troubles des cognitions et de l’humeur 17% et des symptômes neurovégétatifs d’hyperactivité 17%.
 

Discussion - Conclusion : La transformation du service  a généré du stress, toujours présent à moindre intensité à M6.
La cohésion d’équipe, le fait d’y rester et les ressources psychiques personnelles favorisent la régulation du stress aigu. L’écoute et le soutien d’une psychologue de MPR, l’accès à une cellule d’écoute institutionnelle contribuent à sa gestion.
Ces éléments sont à prendre en compte pour accompagner les PS lors des modifications d’activité en période de crise sanitaire.
 

Mots clés : Covid19, MPR, stress
 

Liens d'intérêts : neant