Douleurs et confort chez l'enfant en situation de handicap SOFMER / SFERHE 2


Le 16/10/2021 de 09:00 à 11:00


Retour Session

CO007

Intérêt de l’utilisation de la CIF-EA dans la prise en soin du syndrome d’Ehlers-Danlos de type hypermobile

Marie Chantrelle (Angers, France), Elise Dietrich (Angers, France), Alban Ziegler (Angers, France), Dominique Bonneau (Angers, France), Petronela Rachieru (Angers, France), Ludovic Martin (Angers, France), Mickaël Dinomais (Angers, France), Amélie Anselmetti (Angers, France)

Objectif : Le Syndromes d’Ehlers-Danlos de type hypermobile (SEDh) est une maladie systémique, affectant le tissu conjonctif. Le but de notre étude est de décrire, selon la classification internationale du fonctionnement version pédiatrique (CIF-EA), la symptomatologie et le handicap d’enfants atteints de SEDh suivis en centre de rééducation.

Matériel/Patients et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective, monocentrique, menée du 1er Janvier 2014 au 31 décembre 2019. Les dossiers médicaux de 47 patients âgés de moins de 18 ans ont été étudiés selon la CIF-EA. Les critères de la CIF ont été définis grâce à la revue de la littérature et un consensus de trois médecins de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR).

Résultats : Les principales déficiences étaient l’hypermobilité articulaire (100% des cas), les douleurs (plus de 90% des cas), puis les troubles trophiques, les troubles proprioceptifs ainsi que les complications articulaires. Les atteintes articulaires prédominaient au niveau des genoux et des chevilles ou pieds. L’écriture, la marche et la participation scolaire étaient les trois tâches les plus touchées en termes de limitation d’activité et de restriction de participation avec plus de 60% des enfants atteints. Des aides techniques étaient fréquemment utilisées, de même que des antalgiques étaient fréquemment pris.

Discussion - Conclusion : Les enfants et adolescents atteints de SEDh peuvent présenter un pluri-handicap responsable de limitations fonctionnelles dans la vie quotidienne nécessitant une évaluation pluridisciplinaire dès le diagnostic et, parfois, une prise en soin en MPR.

Mots clés : Syndrome d’Ehlers-Danlos ; hypermobilité ; rééducation ; CIF-EA ; handicap de l’enfant ; fonctionnel